Montpellier

bellsUne petite visite chez les montpelliérains pour terminer novembre en beauté. On a eu droit à une superbe température. Rien de trop froid, généralement au dessus des 20 degrés. Il n’y avait pas de quoi se plaindre. Pour un Québécois, il est toujours intéressant de voir des gens prendre l’apéro sur les terrasses juste avant d’entamer la période des fêtes! On pourrait y prendre goût…

Nous avons profité de ce séjour de façon assez désinvolte. Rien de particulier à l’esprit; découvrir librement. Ça fait du bien. Les rues étroites et sinueuses de la vielle ville nous berçaient tandis que la pigmentation chaleureuse des pierres antiques qui habillent l’architecture nous réconfortait. Beaucoup de détails, beaucoup de vestiges, beaucoup de vécu; c’était plutôt agréable pour le regard.

Les restaurants que nous avons essayés au hasard furent de très belles découvertes! Le gratin dauphinois et les burgers étaient trop bons! Côté alcool, même si là n’était pas notre intention, nous y avons bien gouté. Ma plus belle découverte est la délirium: un petit délice belge fortement alcoolisé qui nous a bien charmés. Sinon, pour le vin, disons que nous sommes assez bien tombés puisque lors de notre bref séjour se déroulait la fêtes des vignes. Quel heureux hasard! En gros, ça ressemble à un marché de noël, mais avec seulement des kiosques de vin provenant de la région.

Le principe était assez simple: à l’entrée, on nous faisait payer 3 euros en échange desquels on nous remettait 3 coupons de dégustation et une coupe à vin en verre. Notre argent était déjà leur! Nous avons donc amorcé la découverte des petits kiosques sans trop savoir où nous lancer; deux amateurs en cavale dans une marée de simili-bourgeois aux fines bouches… Nous n’avions plus d’autre choix que de nous inventer une logique implacable: plus la file est longue, plus le vin est bon! Arrivés au bout de notre première file, le vigneron a sympathiquement refusé du revers de la main notre coupon après nous avoir remis à chacun une coupe de son vin. C’est à ce moment que nous avons compris qu’il était possible de faire le tour de tous les produits sans même devoir payer. Nous avons donc passé le reste de la soirée à jouer les fins connaisseurs en rôdant autour des kiosques et en acquiesçant silencieusement les commentaires des vignerons qui nous présentaient leurs produits. Que de plaisir, merci Montpellier!

Lightspray for parisrichesseverticalsfloating texturespique-niquebreathing

Une réflexion au sujet de « Montpellier »

  1. Encore une fois, Simon, une description très savoureuse de votre expérience…nous avons presque goûter è ces vins nous-mêmes..

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s