Budapest

texturesBudapest est ce que nous avons goûté de plus riche jusqu’à maintenant. Cette superbe ville hongroise possède deux identités territoriales fortement distinctes qui sont habilement séparées par le Danube; d’un côté, Buda et son relief houleux marqué d’un caractère historique empreint d’une culture occidentale et de l’autre, Pest et son identité vibrante résultante de l’émancipation récente des différentes cultures qui habitent son sol linéaire. Avec le temps, ces deux villes se sont liées d’une belle relation pour former Budapest. Cette divergence tangible est une grande qualité qui confère à la ville une personnalité absolument unique autant au plan culturel qu’au niveau territorial.

Cette ville hongroise aux visages multiples rayonne par sa grande diversité culturelle. Étant situé en Europe de l’Est, Budapest puise ses influences autant chez les Occidentaux que chez les Orientaux. Ça se goute, ça se voit et ça se vit. Nous avons passé une journée entière à découvrir l’importante histoire juive qui réside au coeur de Pest en passant par les trois magnifiques synagogues qui ponctuent le 7e arrondissement avant de basculer du côté de Buda pour nous retrouver dans un secteur porteur de l’architecture de la sécession hongroise, une forme d’art nouveau caractéristique de la région. Les détails qui définissent cette dernière sont absolument sublimes tandis qu’ils s’inspirent fortement de l’architecture orientale. On croirait voir des tissages dans le revêtement des toitures.

Ce qui nous a particulièrement plu de cette ville est la facilité avec laquelle nous avons pu goûter à ce qu’il y a de plus local. Nul besoin de chercher, tout est sous notre nez. Les commerces rayonnent par le biais de leur authenticité tandis qu’ils offrent aux visiteurs ce que l’effervescence locale peut produire de mieux. Les choix gastronomiques sont abondants et surtout plus qu’abordables. Nous avons rencontré quelques « food truck » rassemblés sous un même toit lors de nos promenades dans les rues de Pest. On nous a mentionné que ce type d’installation n’était toujours pas légal à Budapest (comme à Québec) et c’est pourquoi les restaurateurs avaient dû demander un permis pour créer un lieu commun afin d’offrir leur cuisine de rue. C’était très dynamique comme espace et surtout assez rassembleur. Longue vie à la bouffe de rue! Enfin, pour conclure notre séjour, nous avons cherchés à expérimenter les « ruins bars »; ce sont des lieux d’échange à débit de boissons qui se sont implantés dans des structures délaissées par la ville et qui visent à générer un maximum d’activité en effectuant un minimum d’intervention sur l’architecture. Le résultat est assez impressionnant et l’expérience est mémorable; c’est à voir absolument.

budaMargitbridgeemergemetrometro2Red brickslide typologiesman + landscapepointes2tricotdefensemuraillegold

Une réflexion au sujet de « Budapest »

  1. Encore une fois, quelle description vivante qui nous transporte en votre compagnie lors de cette visite.
    Merci pour cet excellent exposé d’un lieu que je n’aurai jamais l’opportunité de visiter moi-même.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s