Paris

Paris - armee

Paris, la Ville Lumière. Un aller-retour vers cette beauté pour la modique somme de 3 €. Du coup, c’est environ le prix de trois croissants. Ça valait certainement le déplacement. La capitale française est digne de sa  réputation flamboyante. Abritant le plus grand bassin de population d’Europe, cette ville déborde de richesses au plan culturel, patrimonial et artistique.

Pas de place pour les centres d’achats et autres commerces déloyaux qui dévorent toute la concurrence. Ce sont les artisans, ceux qui appliquent un savoir-faire généralement familial, qui alimentent rigoureusement l’activité commerciale et qui animent les rues. Les cordonniers, boulangers, bouchers, fromagers, ébénistes, designers et autres occupent les rez-de-chaussée afin d’offrir aux passants des produits de qualités, faits avec amour. La concurrence se fait dans les règles de l’art. Les bistros sont nombreux et se déversent sur l’espace public collectif. Les tables et les assises bordent les façades et sont positionnées afin d’offrir aux clients un regard panoramique sur le spectacle du quotidien. Ces spectateurs soigneusement dressés constituent un espace humain et permettent aux marcheurs de deviner une part des menus offerts tout en donnant vie aux trottoirs. On mange d’ailleurs très bien dans cette ville.

L’art occupe une place de choix. Une multitude de créateurs génèrent une effervescence qui en permet la diffusion. Plusieurs de ces artistes possèdent de petits kiosques sur rue et vendent, à même le trottoir, leurs oeuvres. Les musées sont nombreux et, pour la plupart, gratuits pour les étudiants européens. On reconnait l’importance de l’art et de son histoire. Elle symbolise la culture et témoigne de l’évolution glorieuse des Européens. On pourrait passer des mois à faire le tour des musées. Le Louvre a su nous tenir occupés pour une journée entière tandis que nous avons gouté rapidement à ce que pouvait nous offrir le musée d’architecture et du patrimoine. Impressionnant. Je n’aurais jamais cru m’émerveiller autant devant le travail de certains des plus grands maitres peintres et sculpteurs que ce monde ait connu. C’est fascinant de voir les émotions qu’ils sont capables de véhiculer par le biais de leurs pinceaux ou la souplesse qu’ils arrivent à donner à des matériaux aussi durs que le marbre.

L’architecture, pour sa part, témoigne d’un passé glorieux tout en laissant place à l’actualité. Un dialogue harmonieux prend place entre le patrimoine bâti et l’architecture moderne et contemporaine. Les détails majestueux qui constituent les différentes couches du tissu bâti se marient très bien aux interventions plus récentes qui sont stratégiquement disposées dans la ville. Les monuments sont nombreux et sont tous aussi impressionnants les uns que les autres. Ils sont généralement mis en valeur par des espaces publics qui offrent la possibilité aux piétons de ralentir pour mieux les contempler. Ces espaces collectifs jouent un rôle primordial. Ils constituent un réseau, une liaison. Ils permettent aux citoyens de naviguer aisément à travers la ville tout en restant dans des zones confortables. La nature les façonne avec dextérité. Le type d’arbre est soigneusement sélectionné selon la hauteur de sa cime ou la coloration de ses feuilles. Ils sont taillés régulièrement afin de garder une orthogonalité rigoureuse. L’espacement entre chacun est généralement très régulier. Ce type d’intervention permet de créer un espace très bien défini, mais à la fois très vivant. La précision de tous ces petits détails offre de grandes qualités aux espaces urbains. L’atmosphère y est très différente, Il y fait plus frais, on s’y sent bien.

Paris ne serait pas ce qu’elle est si ce n’était pas de l’eau. Encore et toujours l’eau; berceau de la vie et de l’activité portuaire. Dans la Ville Lumière, c’est la Seine. Elle tranche la ville en deux afin de lui offrir une identité qui lui est propre. Évidemment, les Parisiens ont également compris l’importance d’en faire un espace ouvert à tous. En bordure, on y retrouve des promenades, des aires de jeux, des espaces d’expositions, des kiosques de tout genre, des lieux de contemplation, des parcs, des ponts sublimes, des spectacles navals, brefs, tout ce qu’il faut pour en faire un espace vital. À quand ces espaces qualitatifs pour le Québec?
Paris - EiffelParis - hotel de villeParis - tuileriesParis - dauphineParis - creatorParis - diamondParis - downtownParis - foliesParis - Alexandre IIIParis - creatingParis - PompidouParis - lostParis - mathildeParis - SeineParis - Vosges

Rimini

bikePour conclure notre séjour improvisé en Italie : Rimini. Pourquoi cette ville? Parce que nous avions envie de découvrir comment se lie la mer à l’Italie. C’est un peu décevant de voir que ça ressemble à la plage d’Oka. Nous nous sommes probablement rendus du mauvais côté de la botte, ou trop au nord. Enfin, disons que ce n’était pas la plus grande qualité naturelle qu’avait à nous offrir ce pays.

Malgré la plage, Rimini est un coup de cœur. Ce n’est pas son architecture flamboyante ni ses places publiques à couper le souffle qui la distinguent, mais plutôt son activité locale foisonnante. On se sent en Italie. Pour une fois, nous n’étions pas trois touristes parmi des milliers, mais plutôt trois étrangers. Nous pouvions enfin gouter au quotidien italien. La dolce vita.

Le centre historique de cette petite ville de l’est reste toutefois très séduisant. On peut très bien ressentir les vestiges des fortifications qui protégeaient autrefois les citoyens. Ils se caractérisent, entre autres, par de grandes portes de pierre qui ont été conservées en périphérie afin d’introduire les arrivants. La trame de la ville, pour sa part, s’inspire du plan romain. Elle est concentrée sur deux axes principaux qu’on arrive à traverser très rapidement. Le rythme est lent et rend la marche plus conviviale. Personne n’est pressé. Les rues débordent de vélos tandis que le niveau sonore reste très bas grâce à l’absence de véhicules. Les bâtiments au crépi teinté de couleurs pastels offrent une belle diversité scénographique. Bref, cette petite ville sans prétention a su nous charmer.reflectioncolorsliving doorpeoplemarketbike2